Parti Socialiste

Lettre ouverte d’un vernonnais en colère

0 commentaire Le par

À l’attention de Monsieur le Maire,  1er vice-président de la CAPE, Président du département de l’Eure

 

Je lis avec intérêt le courrier que vous avez fait déposer dans ma boîte aux lettres par les services municipaux. Je tiens à vous faire quelques remarques sur ce courrier payé par mes impôts et ceux de tous les Vernonnais.

Dans un premier temps, vous nous remerciez de vous avoir élu comme conseiller départemental. Je ne vois pas en quoi ce remerciement doit être adressé par le maire de Vernon. Je pense qu’il faut savoir séparer, lorsque l’on cumule divers mandats, ces différentes fonctions et les institutions représentées.

Ensuite, vous attaquez la gestion passée qui laisse une situation financière difficile. Cela concerne le département ou la ville de Vernon ? J’imagine que vous parlez du département, comme dans la suite de votre texte ? Je tiens à souligner que vous arrivez dans un département qui a été classé à plusieurs reprises le troisième le mieux géré de France. Accuser les élus qui vous ont précédé de laisser, du fait de leur gestion, une situation financière difficile relève plus de la propagande que de l’information.

Par ailleurs, vous dites «..qu’il faut en finir avec les hausses d’impôts et les dépenses incontrôlées… » . Si vous vous étiez intéressé au département avant le 29 mars, vous sauriez que les dernières hausses datent de 2009. La majorité de gauche avait jugulé ces hausses bien avant que vous y ayez pensé. Quant aux dépenses incontrôlées, je pense que l’ensemble des Eurois sont en droit de savoir à quelles dépenses précises vous faites allusion ? À moins que ce ne soit une fois de plus qu’un slogan.

Votre paragraphe suivant est très fort dans ses imprécisions et ses non-dits : « …la loi m’oblige à réorganiser l’exécutif municipal… ». Vous qui vous flattez de dire les choses et de ne pas tourner autour du pot, ne pourriez-vous pas nous annoncer clairement que vous n’avez pas le droit de cumuler le poste de maire et celui de président du conseil départemental ?

Vous indiquez ensuite que vous ne voulez pas cumuler les mandats. Ce qui signifie qu’être 1er vice-président de la Cape et président du département n’est pas un cumul ? Peut-être pourriez vous nous informer quelle est alors votre définition personnelle du mot « cumul » ? Vous terminez votre phrase commencée par le cumul en parlant des indemnités (une indemnité n’est pas un mandat, vous mélangez deux notions dans une même phrase, ce qui ne clarifie pas le propos).

« Président du département, je porterai les projets de notre ville » : Ah bon, je croyais peut-être de manière trop simpliste que le président d’un département portait les projets du département ! Drôle de manière d’envisager votre nouveau mandat, les élus des autres cantons vont apprécier !

« ..Les projets de notre ville, qui jusqu’à aujourd’hui, s’étaient heurtés à une fin de non-recevoir.. » De nouveau, je retrouve un vocabulaire de candidat à une élection qui fait de la propagande sans jamais tenir compte de la réalité.

Je note que la majorité des projets dont vous parlez ont déjà été soutenus par le département quand il était dirigé par Jean-Louis DESTANS. La principale différence est la manière dont vous envisagez les travaux dans les collèges, uniquement sous le signe de la vidéosurveillance, votre marotte… Je note que sous la précédente mandature le collège Cervantès a été entièrement réhabilité et que l’équipe socialiste avait prévu de faire de même pour le collège César Lemaître.

Vous nous parlez ensuite de la fin de votre mandat municipal, nous avons du mal à savoir de quel mandat vous parlez, monsieur Lecornu, puisque très bientôt vous ne serez plus le maire de Vernon. Et vous continuez avec « ..ces moyens nouveaux au service de notre ville.. » : nous avons du mal à comprendre de quels moyens vous parlez ! Les moyens du département qui seraient maintenant au service de Vernon ? Toujours le mélange des genres, le mélange des mandats, le mélange des budgets. Vous mélangez tout. C’est un peu irritant.

 

Le pompon arrive enfin :  » …je continuerai donc à coordonner et diriger la majorité municipale et à être votre interlocuteur naturel… ». Mais enfin Monsieur LECORNU, il faut vous y faire, dans quelques jours ou quelques semaines, vous ne serez plus maire. Prendre ce type de décision à la place de votre successeur, c’est à la fois entretenir le flou, prendre des décisions qui ne vous reviennent pas et dénaturer notre démocratie. Vous êtes en train de nous dire que notre nouveau maire sera sous votre autorité ! C’est vaniteux, peu respectueux pour votre successeur et assez peu démocratique.

L’heure d’un premier bilan ?

Monsieur le Maire, 1er vice-président de la Cape, Président du Conseil Départemental, pourriez vous, à la veille de quitter après un an, un mandat de six ans, nous faire un petit bilan de votre gestion (très brève) de la ville de Vernon ? Destruction de nombreux services publics, arrêt de tous les projets en cours, chantiers publics qui trainent en longueur, permis de construire refusé pour Pôle Emploi, projets de constructions annulés, projet au Tourelles arrêté.

Bon, je vous accorde un point positif : avant votre arrivée, les rues étaient nettoyées régulièrement, simplement, sans chichi ni communication. Grâce à vous, nous pouvons savoir plusieurs semaines à l’avance, à grand renfort d’affiches, de courriers, de panneaux lumineux, quand notre rue va être nettoyée. C’est extra ! Nous nous sentons vraiment mieux. De plus, nous n’avons plus à nous plaindre de la propreté des panneaux d’affichage en ville : il n’y en a quasiment plus, ce qui évite aux associations de «…gâcher l’esthétique… »  de nos quartiers en annonçant leur programme dans nos rues.

Monsieur le Maire, 1er vice-président de la Cape, Président du Conseil Général, j’espère sincèrement que, après  l’euphorie de votre victoire, vous mettrez toutes vos compétences au service de nos différentes assemblées et de l’intérêt de tous et je vous adresse mes sincères salutations.

Cette lettre d’un vernonnais vous est envoyée par la section de Vernon du Parti Socialiste

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

À l’attention de Monsieur le Maire,  1er vice-président de la CAPE, Président du département de l'Eure   Je lis avec intérêt le courrier que vous avez fait déposer dans ma
Le par

Les derniers contenus multimédias