Parti Socialiste

Au revoir Monsieur le Maire

0 commentaire Le par

C’est donc acté. Sébastien LECORNU devient le nouveau président du conseil départemental de l’Eure et empoche par la même le titre  du plus jeune président d’un département en France, ce qui – n’en doutons pas – ne manquera pas de flatter l’égo d’un élu quelque peu à l’étroit dans la seconde ville du département.

Nous sommes favorables au renouveau de la classe politique et nous estimons qu’il s’agit d’une condition indispensable à la bonne marche de la démocratie. Le mensonge, en revanche, nous révolte. Ce poison gangrène la vie politique et n’épargne apparemment pas les jeunes loups de l’UMP.

Sébastien LECORNU a-t-il délibérément omis de dire aux Vernonnais lors de sa campagne municipale qu’il ne resterait que quelques mois place Barette ? Le bras droit de Bruno LE MAIRE a-t-il oublié de préciser que Vernon n’était pour lui qu’un simple marchepied destiné à servir des ambitions dévorantes ?

Pourtant, dans son livre-programme Vernon mérite mieux, Sébastien Lecornu écrit (proposition n°7) : « Le cumul ne favorise pas le renouvellement des élus et conduit à une confiscation du pouvoir local par quelques-uns. »

Quelques dates marquantes afin de souligner l’honnêteté d’un tel propos :

⁃   30 mars 2014 : Sébastien Lecornu est élu maire de Vernon.

⁃   18 Avril 2014 : Sébastien Lecornu est élu vice-président de la CAPE délégué aux affaires générales.

⁃   29 Mars 2015 : Sébastien Lecornu est élu conseiller départemental de l’Eure.

⁃   2 Avril 2015 : Sébastien Lecornu est élu président du conseil départemental de l’Eure.

Beau parcours pour un chantre du non-cumul !

 

Par ailleurs, les missions d’un département sont prioritairement centrées sur l’action sociale… Durant son année vernonnaise, Sébastien LECORNU aura fait la brillante démonstration de ses capacités en la matière :

⁃   Baisse considérable des subventions au centre communal d’action sociale  qui conduit notamment à l’abandon de l’épicerie sociale.

⁃   Suppression pure et simple du service de prévention spécialisée.

Ce service de prévention permettait de lutter contre l’échec scolaire. Il préparait la réinsertion de jeunes en difficultés, prévenait par là même les incivilités et la délinquance des mineurs. Sébastien LECORNU aime aborder thématique sécuritaire mais il apparaît malheureusement que le jeune élu n’est qu’un illustre communicant qui privilégie la forme sur le fond.

Nous espérons cependant que le nouveau président du conseil départemental de l’Eure prendra en considération nos appels répétés et qu’il remettra sur les rails ces services à la population utiles et efficaces qu’il a détruit à la hâte.

 

 

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

À l’attention de Monsieur le Maire,  1er vice-président de la CAPE, Président du département de l'Eure   Je lis avec intérêt le courrier que vous avez fait déposer dans ma
Le par

Les derniers contenus multimédias